mardi 10 avril 2018

La conspiration des colombes, T1 (SP)



Nouvelle chronique d'un service presse aujourd'hui, reçu au format papier, comme toujours je remercie l'auteur pour sa confiance.
Il s'agit donc du roman Le fanal des mondes, tome 1 de La conspiration des colombes, qui sera composée de deux tomes.
Il s'agit d'un roman de science-fiction, qualifié par son auteur de parallel space opera. Un auteur prolifique, c'est pour moi ma première lecture, et autant dire de suite que je l'ai adoré, et que je souhaite donc fortement lire la suite. Une très bonne surprise donc.



Avril 2001, le radiotélescope d’Arecibo à Porto Rico capture le premier signal radio d’origine extraterrestre, bouleversant les fondements de la société.
Novembre 1940, Wulfran Lefaye, le nouveau propriétaire de l’Oniromicon disparait mystérieusement sans laisser de trace.
Août 2010, sa petite-fille, le docteur Agnès Lioubov, brillante généticienne de son état, est engagée par Hexagon Industrie, une étrange compagnie philanthropique œuvrant depuis une île inconnue, perdue au milieu de l’Atlantique.
La même année, Pélagie Dekker est ajoutée à la longue liste des enlevés par les Maîtres-des-Sortilèges, un groupuscule aux revendications obscures, recherché activement pour terrorisme et crime organisé par Interpol.
73 500 ans plus tôt, en plein paléolithique moyen, les Orixans, avatars de divinités africaines, dominent l’Humanité, la Terre et les Univers pour finalement décliner et se fondre dans l’oubli éternel.
Le lien entre ces époques et ces événements : les Colombes qui conspirent toujours…




Ce résumé peut sembler complexe, avec tout ces événements et personnages. Le roman a selon moi le tour de force de proposer un récit sous une forme originale, et de ne pas perdre le lecteur malgré un grand flux d'informations tout au long des 494 pages.


En effet au tout début du récit on suit une équipe de journalistes qui vont rejoindre le vieil homme Jacques chez lui pour un documentaire. Et cela se passe après tout les événements du résumé, au travers d'un long rêve commun que font les journalistes et Jacques. Le lecteur se retrouve ainsi comme les journalistes, avide d'informations, avec le souhait de comprendre le cours de l'histoire, de suivre ces différents personnages. Et malgré des chapitres se déroulant à des époques différentes, le tout fut clair pour moi. Bien évidemment cela dépendra du lecteur.

L'histoire est vraiment fascinante, avec de nombreux rebondissements. Le récit joue avec nous, pendant longtemps on se demande qui est vraiment qui, qui peut faire quoi.

Comme le nom de l'auteur indique, ce dernier possède des origines africaines, et le roman possède beaucoup de références à cette culture, ce qui est très intéressant, avec un mélange entre croyances passées, ultra modernité et faits irréels qui fonctionne.

Un récit vraiment très inventif, avec un univers ultra original qui ne ressemble vraiment à rien de ce que j'ai pu lire auparavant. Il présente aussi une très bonne galerie de personnages, avec une bonne touche d'humour que j'ai apprécié.

Ce tome 1 se finit de très belle manière et laisse plein de questions ouvertes pour la suite et fin du voyage au travers du temps. Une suite que je vais lire avec grand plaisir.
Une lecture vraiment surprenante, honnêtement un des meilleurs récits de SF que j'ai pu lire ces dernières années, un vrai plaisir.
Un roman que je recommande donc vivement, et pas uniquement aux amateurs chevronnés de SF.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire